08 mai 2013

Cesare

 

ILLUS_1

Je sais, je sais… J'avais dit que je n'entamerais plus aucun manga avant qu'il ne soit fini au Japon mais comment résister à la nouvelle petite merveille de Fuyumi Soryo, Cesare

Fuyumi Soryo, c'est l'auteur de deux séries que j'ai particulièrement appréciées à l'époque où je dévorais des mangas matin, midi et soir : le shojo Mars et le seinen ES (Eternal Sabbath), séries qui se distinguent par leur maturité, leurs histoires complexes et le style graphique vraiment à part de leur auteur.

Ici, on retrouve le style délicat et si particulier de Fuyumi Soryo au service d'un manga historique très bien documenté sur Cesare Borgia, membre de la célèbre famille qui ne cesse d'inspirer les artistes en ce moment. 

 

Unknown

L'histoire : Naïf et studieux, Angelo da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’université de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputation sulfureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège ? 

Rivalités entre les différentes factions de l’université, machinations politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’un jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire…

 

 Servi par des illustrations de toute beauté dont j'ai mis quelques échantillons dans cet article, ce manga est le fruit d'un énorme travail de reconstitution qui se veut le plus exact et le plus minutieux possible. Aidée par l'universitaire nippon et spécialiste de Dante Motoaki Hara, Fuyumi Soryo s'est attachée à recouper toutes les sources disponibles pour nous offrir un portrait tout en nuances du personnage très controversé de Cesare Borgia, nous montrant ses meilleurs côtés (l'homme brillant et charismatique qui passait pour un prodige en son temps) comme sa part d'ombre (l'homme politique manipulateur et sans scrupule, digne modèle de Machiavel). 

cesare,M108357

Mais à travers ce portrait, c'est aussi une époque et une ville qui sont mises à l'honneur : Florence, théâtre de toutes les luttes de pouvoir tant au sein de son université que dans des sphères plus élevées, y apparaît en effet dans toute sa splendeur, riche de son architecture et des hommes qui la composent. Car Cesare n'est pas le seul personnage historique que l'on croise : Machiavel, Léonard de Vinci, Botticelli, tous ces hommes qui ont fait de l'Italie un haut centre culturel à la Renaissance, sont là et gravite autour de lui…

Nourrie par les idées et les questions qui agitaient les hommes de ce temps, cette fresque complexe, entamée depuis huit ans au Japon, donne enfin et surtout à réfléchir sur les notions d'individu, de pouvoir et de famille. Un pur bijou où les fans d'Histoire et de manga trouveront largement leur compte ! 

 

Cesare de Fuyumi Soryo chez Ki-oon, 3 tomes parus (7,50€)

Posté par Kirakira80 à 22:51 - Bandes dessinées & Mangas - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Là c'est particulièrement mesquin ce que tu fais! Car moi aussi j'avais promis de ne plus jamais attaquer de manga qui ne soit terminé au Japon et là forcément je n'ai qu'une envie: plonger dans cette saga!!!!

    Posté par Ortisse, 09 mai 2013 à 00:24
  • Je décline toute responsabilité. ©Jess

    Posté par Kira, 09 mai 2013 à 00:29
  • et tes bonnes résolutions alors !!?? Pour ma part, ce n'est pas le genre d'histoire que je suivrais, mais graphiquement, ça claque.

    Posté par florence, 09 mai 2013 à 09:02
  • Je suis faible XD

    Posté par Kira, 09 mai 2013 à 14:13

Poster un commentaire